Modéliser la gestion Multi-Projets (2)

Les Hypothèses du modèles

Nous avons présenté l’objectif du modèle dans l’article précédent. Le modèle est composé de plusieurs parties: Les hypothèses, les calculs (qu’on appellera moteur du modèle) et la représentation graphique finale. L’article qui suit va présenter l’importance des hypothèses qui sont classées en deux catégories: hypothèses variables (qui permettront de définir les caractéristiques de chaque projet) et hypothèses fixes (utilisées pour le moteur du modèle et qui ne doivent être modifiées que de façon exceptionnelle).

Hypothèses variables

Pour le client, il est important de pouvoir ajouter un projet (ou congrès) très rapidement. L’intérêt est donc d’avoir le minimum d’informations requises. Dans notre exemple, nous avons choisi la date de l’événement, le nombre de personnes, et quelques autres caractéristiques.
Le but est de définir les caractéristiques qui auront un impact sur les charges et les délais. La plupart du temps, il est aussi primordiale de définir une typologie de projet (ex: simple, intermédiaire, complexe) ce qui permettre de calculer des moyennes par rapport à un type de population de projet.
Ensuite, à partir de ces données, nous pourrons calculer la charge du projet (basé sur les charges constatées les années précédentes pour une même typologie de projet) et le délai.

Hypothèses fixes

Ces données sont en générales définies d’après les observation faites les années précédentes. Dans notre cas, par exemple:

Ici, nous avons la répartition des délais et charges en fonction des périodes.
Par exemple, pour l’organisation d’un événement, nous consacrons beaucoup plus de temps lorsqu’il approche. Les 15 derniers % du délai prévu (sur 100 jours, les 15 derniers jours), la charge est de 30% de la charge globale prévue.

Ensuite il faut aussi définir une base. Celle-ci nous permettra de calculer la charge et le délai nécessaire.
Enfin il faudra définir l’impact de chaque caractéristique sur le délai et la charge.
Toutes ces informations, doivent être calculées une et une seule fois, de façon statistique d’après les observations des années précédentes.

Le moteur du modèle

Une fois toutes les hypothèses posées, le moteur du modèle va faire le reste.
Attention, nous réalisons un modèle et non une prévision précise. Cet aspect est très important et doit être toujours gardé à l’esprit et doit également être bien comprise par le client. En effet, tous les calculs se basent sur des moyennes statistiques et des observations.

Le moteur est donc la partie qui réalise tous les calculs. Ceux-ci peuvent vite être très complexe et les fonctions Excel ne suffisent pas pour une mise en oeuvre. Il est donc nécessaire d’utiliser VBA.
C’est ainsi que nous construirons la base pour le graphique, que nous verrons dans le prochain article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *